AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Exploration du long dimanche

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre Athanese

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 17/08/2010
Age : 34
Localisation : Dans les Ombres

MessageSujet: Exploration du long dimanche   Mer 26 Jan - 20:53

Depuis quelques jours Alexandre suivait ses cours, toujours avec assiduité. A cause de cela, il ne pris pas le temps de fréquenter les autres élèves, tachant de réparer ce mal, il décida sous la pale lumière du soleil de visiter l'édifices dans ses moindres recoin, toujours surpris a s'y perdre. Il pensait qu'ainsi il aurait plus de chance de tomber sur d'autres personnes avec qui il pourrait liée d'amitié.
Il commença sa visite par les dortoirs ou il se trouvait puis se décida a descendre les escalier menant a l'inconnu.
Il ne redoublait pas de vitesse, s’arrêtant a chaque tableaux et armures qu'il croisait, il finit par s'imaginer une histoire a force de cheminer.
[Pour ceux qui veulent me suivre ...]
La peinture de la jeune fille , le premier tableau qu'il vu, devint pour lui l'ange Angélique, protégé par son éminent chevalier divin (l'armure armé d'une hallebarde, se trouvant non loin) elle arpentais les terres inconnu de se monde afin d'aider les personnes en périls, malheureusement pour elle, leurs pas les menèrent jusqu'au pays des glaces ou ils rencontrèrent la reine des glaces qui voulu capturer l'ange afin de lui prendre son pouvoir pour cela elle lança a leur poursuite une créature si ignoble qu’Alex eu d'y mal a le croire quand il vit une sorte de tête de loup empaillé sur un corps a plumes.
Alex eut un sursaut en le voyant.

"Affreuse créature, tu m'a fais peur. J'ai vraiment cru que tu était vivant."

Pour vérifier ses dire, la créature bougeât.

"Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah"

Alexandre s'enfuit en tout hâte, ne voyant pas qu'il s'agissait de deux élèves déguisé qui lui avait fais une malheureuse farce.
Les deux idiots riant, lui coururent après afin de mieux l'effrayer.
Alex parvins a les semer en se réfugiant dans une piece abandonné quelques mètres plus loin. Il rechercha instinctivement son crucifix qu'il portait généralement autour du cou mais ne le trouva pas. Il se souvint l'avoir laissé dans sa chambre avant de se nettoyer ce matin.
Alex pris on courage a deux main et entrouvrit la porte après un certain temps.
Personne, soulagé, il repris son chemin afin d'aller chercher son amulette en cas d'autres mauvaises rencontres ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katrin d'Anhalt-Dessau

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 18/08/2010

MessageSujet: Re: Exploration du long dimanche   Dim 30 Jan - 17:22

Madame Katrin d'Anhlat-Dessau, alias Brunhild Merringen, enceinte depuis maintenant six bon mois, s'ennuyait à mourir.

Depuis des mois, elle devait redoubler d'ingéniosité pour cacher sa grossesse, toujours plus visible ; et le phénomène avait désormais pris une telle ampleur qu'elle s'était rabattue sur l'option du manteau informe pour dissimuler les oeuvres de son mari - ce qui en soi n'était pas un péché, donc un objet de fierté. Mais son anonymat importait que tout, et s'il en fallait passer par là... notre jeune souveraine s'y pliait aisément, attendant avec impatience la venue de ses propres soldats qui ne manqueraient pas de lui faire la haie d'honneur devant tout un chacun au manoir.
Non, la seule problématique devant laquelle la jeune fille se heurtait véritablement était que le fait ne se soit pas encore produit. Mais qu'avait donc son époux ? Il ne pouvait pas avoir oublié de venir la chercher - il avait été si fier lorsqu'elle avait pu lui annoncer qu'elle attendait son enfant. Il était évident que seule la neige et la glace des montagnes ralentissaient la soldatesque, et que sitôt le printemps revenue, elle irait accoucher chez elle, dans son château, en compagnie de ses dames et peut-être même de sa propre mère.

Il fallait avouer que ces derniers temps, elle se sentait... mélancolique. Elle s'était faite excuser auprès des professeurs, prétextant une maladie de langueur pour ne pas avoir à trainer un corps qu'elle sentait lourd et maladroit dans un endroit aussi surpeuplé qu'une salle de classe ; et en conséquence, Brunhild passait son temps à errer dans les longs couloirs du manoir.
Elle était justement tout juste sortie du couloir de sa chambre, à en bas de l'embranchement situé entre les dortoirs des hommes et celui des femmes, bien emmitouflée dans une espèce de longue cape de velours brodée de fil de soie rose - du dernier cri lorsqu'elle était partie ! - quand un bruit de pas lui fit lever la tête. Un jeune garçon de son âge courait à en perdre haleine, la percutant alors qu'elle se rangeait maladroitement contre le mur.

La souveraine heurta le sol dans un bruit sourd. Choquée, elle n'eut pas un cri ; puis un mouvement à l'intérieur de son ventre lui plaqua les deux mains contre cet énorme dernier.
La fausse bourgeoise foudroya l'insolent du regard, en se redressant lentement. Seigneur, ce qu'elle pouvait être lourde et grosse !
Ce goujat allait payer. Si elle perdait son enfant à cause de lui... elle parviendrait à le retrouver, et il finirait pendu en haut d'une tour ! Étais-ce le diable qui l'avait poussé sur son chemin ? Voulait-il lui faire perdre intentionnellement le fruit de sa chair ?! Peut-être était-il de mèche avec l'assassin qui avait tenté de l'empoisonner...

Un commencement de migraine lui vrilla la tête.

D'une voix catastrophée, choquée, la jeune fille prit la parole.

- "On ne vous a jamais appris à faire attention où vous marchez ? Vous n'êtes qu'un goujat. Aidez-moi à me relever... Mon bé..."

Elle s'interrompit juste à temps, toute rouge. Le secret. Il fallait garder le secret.


- "J'attendais ma dame de copagnie, et en punition, vous allez attendre avec moi. Le moins que vous puissiez faire maintenant est de me tenir compagnie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Athanese

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 17/08/2010
Age : 34
Localisation : Dans les Ombres

MessageSujet: Re: Exploration du long dimanche   Lun 21 Mar - 19:36

Alex avançait a pas feutré dans le couloir, vérifiant a droite puis a gauche, derrière, devant et même au plafond que la bête ne le suivait pas. C'est par sa peur qu'il ne fut pas assez vigilant et qu'il percuta quelqu'un, enfin quelque chose pensait le petit garçon.
Il cria a se faire mal au poumon, pensant au monstre qui lui avait sauté dessus. Au bout d'un moment il du se rendre a l'évidence, c'était une jeune fille, la jeune fille de la rentré qu'il avait devant lui. Il resta bouche bée devant ce spectacle. déjà qu'il n'avait pas fait fort impression a son arrivé, maintenant elle le prendra pour un fou, bon a aliéné.
Il resta par terre un moment,se demandant comment agir pour rattraper la situation. Elle avait l'air d'avoir mal en plus.
Alex se sentit confus et embarrassé d'avoir provoqué cela, sa tête se marqua du rouge de la honte.
Les secondes de silence paraissait interminable mais la jeune fille lui parla le premier, enfin, le gronda. il essaya de placer une excuse mais ne put pas devant le visage de la dame.
La seule chose a faire pour se faire pardonner fut de se lever et tant bien que mal aidé la demoiselle a se remettre sur pieds.


"Je suis sincèrement désolé mademoiselle, je ne vous ai pas entendu ni vu. Vous avez l'air d'avoir mal. Que puis je faire....


Sa phrase fut interrompu avant qu'il puisse la finir.
Elle lui demandait d'attendre avec elle. Pour attendre sa dame de compagnie. Etait ce un pretexte pour le frapper?
Alexandre recula d'un pas.

"Euuuuuuh mademoiselle ......."

Elle ne lui avait pas dis son nom, il essaya de se rappeler et du se rendre a l'evidence qu'elle ne lui avait pas dit.

"Mademoiselle, ce couloir n'est pas sur, il y'a une bête féroce qui traîne par ici, fuyons, allons nous cacher mais ne faisons pas de bruit, elle n'est pas loin. Connaissez vous un endroit sure ?"

Il recommença a paniquer, n'avait il pas crié bien fort un peu plutôt. Il se retourna brusquement afin de vérifier si la créature n'était pas derrière. Encore un peu de temps ici et le gamin paniquerait encore un peu plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katrin d'Anhalt-Dessau

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 18/08/2010

MessageSujet: Re: Exploration du long dimanche   Jeu 7 Avr - 21:55

Mademoiselle. Mademoiselle !

Toute rouge, la jeune fille sentait monter à son petit nez de porcelaine une certaine moutarde. Cet homme la traitait comme une enfant alors qu'elle était une dame. Une souveraine. Une femme mariée. Enceinte, qui plus est, et ce goujat se permettait de la toucher pour "l'aider" ! Jamais, jamais sa pudeur ne pourrait s'en remettre... Puis elle secoua la tête. Non, il ne fallait pas s'emporter pour si peu. Il fallait rester calme, ne pas pleurer.... rester digne, comme une dame se devait de l'être et de le rester en toute circonstance.

Il était tout rouge de honte, et elle eut un instant d'hésitation alors qu'elle s'arrêtait de parler pour reprendre son souffle. Ce n'était qu'un jeune garçon maladroit. Un jeune homme de son âge, qui semblait brusquement si marri qu'elle en eut comme un instant de remord. Peut-être n'aurait-elle pas dû crier ainsi ? Ce n'était pas un domestique après tout... et sans doute devait-elle faire preuve de plus de retenue et de compréhension envers un élève du pensionnat qu'elle n'avait fait finalement fait qu'entrevoir le premier jour de son arrivée ?


- "Je..."


Katrin s'interrompit. De la terreur perçait maintenant dans les yeux de son interlocuteur ; et la tirade qu'il venait de déclamer avait de quoi déstabiliser notre jeune princesse un peu crédule. Cet homme était-il simplement fou ou avait-il une véritable raison... d'avoir peur ? Elle sursauta lorsque son compagnon se retourna brusquement, pour poser ses deux mains sur son ventre proéminent, dans une démonstration instinctive de protection maternelle. Le front plissé, elle fit un pas un arrière, en se heurtant au mur du couloir. Mais où était donc passée sa dame d'honneur ?! Jamais là lorsque l'on avait besoin d'elle, cette imbécile ! Une nouvelle bouffée de colère traversa la jeune fille enceinte, avant de retomber aussitôt.

Il fallait rester calme. D'une voix qu'elle espérait toujours autoritaire mais qui ne faisait que trembler légèrement, la demoiselle reprit la parole. Il fallait... la raison... une bête féroce, c'était juste chose impossible... quoique... Sans doute valait-il mieux ne pas prendre de risque. Surtout dans son état physique autant que mental.


- "Nous allons partir d'ici, et vous m'expliquerez cette histoire insensée. Allons... allons dans la salle de musique."

Sans attendre la réponse de son compagnon, la jeune noble s'arracha à son mur, pour commencer à marcher à petits pas décidés. Bon, ce garçon avait sûrement un grain. Mais il avait certainement... une raison ?


- "Êtes-vous sûr d'avoir vu une bête féroce...? Vous-vous savez, parfois, moi aussi je fais des mauvais rêves... je... Mais quel horreur, je manque à tous mes devoirs ! Je... je ne connais même pas votre nom... Je crois que vous ne devriez pas avoir si peur. Le château est un endroit tout à fait sûr, vous savez."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Athanese

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 17/08/2010
Age : 34
Localisation : Dans les Ombres

MessageSujet: Re: Exploration du long dimanche   Dim 17 Avr - 14:23

"Alexandre, Alexandre Athanese, mademoiselle, Je viens d'aquitaine."

Alexandre se laissa entrainer par Katrin dans la salle de musique, enfin comme lui ne savait pas ou elle se trouvait, il se contentade memoriser le chemin, Pour le moment tout les corridor avait une certaines ressemblance. il ne s'habituait pas a memoriserles tableaux afin de mieux se reperer.
Aucue bête feroce n'était en vue.


" Oui euuuh il me semblait que c'était bien une parodie d'etre humain avec une tete d'animal sombre. Elle faisait vraiment peur. Je suis quasiment certain de ne pas avoir rêvé, enfin je crois? J'aurais préféré faire un cauchemard, Mais attendez..."

Il s'aretta brusquement, observant fixement la demoiselle, Il se frotta vigoureusement la figure a l'aide de ses mains.

"Euuuh désolé, je vérifiat quand meme qu'il ne s'agissait pas d'un reve. Croyez vous qu'il faudrait prevenir les professeurs ? Ils vont peut etre me prendre pour un fou?"

Chemin faisant, il cherchait un sujet de discution afin de ne plus penser a la bete qui tournait dans les couloirs, essayant d'evacuer sa peur, Il engagea la discution sur les cours.


"hahem, Pensez vous que les professeurs de cette ecoles soit compétent ? Mes parents ne disaient que du bien sr cet etablissement mais je le trouve un peu lugubre."

Il frissona a sa rencontre, un hoquet de frayeur lui venant. Il déblatera pendant une bonne dizaine de minute sur le professeur d'equitation avec qui il aprennait bien et qu'il trouvait sympathique.

"Lors de ma premiere journée, j'ai fais une chute mais le professeur m'a remis sur pied en me disant que je progressais bien mais qu'il me faudrait encore un peu de temps avant que je m'aventure dans le sous bois."

Alex s'arreta de parler pensant que cela ennuirait la jeune fille finlement, Apres un silence pesant, il tenta d'en savoir plus sur la jeune Anhalt-Dessau.

"Vous avez l'air de bien connaitre votre chemin, Avez vous ..."

Avant qu'il puisse terminer sa phrase, sa bouche resta ouverte de frayeur devant la chose au mur, Son corp refusa de bouger et il se mit a crier. Enfin ses jambes lui obeirent et il tente de se derober sans se rendre compte qu'il avanca en courant face a un mur qu'il percuta assez violement,
Il finit au sol, la tete dans les vapes tout ca par la faute d'une tete de loup empaillé accroché sur un mur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exploration du long dimanche   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exploration du long dimanche
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sujet a long terme: ork sauvage.
» Un combat long....très long !!
» La vie n'est qu'un long fleuve tranquille (ou pas)
» Quand la vie est un long fleuve tranquille.... (Libre)
» Match de tennis le plus long de l'histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rose Blume :: ♥ Das Rosenschloss ♥ :: L'Aile du Camélia :: Le Reste du Bâtiment-
Sauter vers: